société

Articles: 1

Cheveux courts et cœurs brisés

Cheveux courts et cœurs brisés

De Monogatari à Your Name en passant par The Flower We Saw That Day, il n'est pas vraiment compliqué de trouver dans l'animation japonaise des exemples de personnages féminins dont l'apparence change radicalement grâce à quelques coups de ciseaux.
Si parfois quelques lignes de dialogue l'explicitent, souvent le symbolisme lié à la taille des cheveux est perdu par manque de contexte culturel.

D'un point de vue cinématographique, le symbole est un outil puissant. Il permet d'instiller en un clin d'œil une idée dans l'esprit du spectateur.
Rien de mieux, donc, qu'une tradition séculaire ancrée dans l'inconscient collectif pour faire comprendre rapidement et sans un mot l'état d'esprit d'un personnage.

Il faut remonter au moins jusqu'à la période Tokugawa pour trouver l'origine symbolique de la coupe des cheveux longs. Pendant cette période les samurais portaient une sorte de chignon rabattu sur le sommet du crâne appelé chonmage. Servant à l'origine à

Lire la suite